2.8.15

L'affaire des Templiers: bibliographie par monsieur Reynouard



Cette vidéo est intéressante en ce qu'elle donne une bibliographie des anciens ouvrages sur les Templiers. Cette bibliographie n'est malheureusement pas actualisé aux ouvrages récents.

Mais le contenu de cette bibliographie semble démentir la doxa actuellement répandue en France sur les Templiers.

Voici un extrait presque intégral  de mon commentaire:

« Je suppose que le Reynouard, auteur de l'ouvrage sur la question est de votre famille, peut-être votre ascendant. [Monsieur Reynouard n'a pas répondu sur ce point.]
À propos des Templiers, Benoît XVI a publié sous son pontificat des preuves que l'affaire des Templiers était un montage du roi de France (petit-fils de saint Louis et capétien direct). En revanche il a aussi prouvé que la papauté ne fut pour rien dans cette lamentable affaire (contrairement à ce que vous continuez à prétendre). La révélation de Benoît XVI a une portée considérable puisqu'elle disqualifie l'idéologie maurrassienne ou tradtionaliste en montrant qu'historiquement les rois de France avaient pu être laïcistes et subversifs (ce qui n'en fait pas des judéo-maçons), objectivement favorables à l'islam. L'histoire ne s'écrit pas en noir et blanc. On peut aller sur mon blog pour vérifier les références de Benoît XVI. Les 40 rois qui ont fait la France catholique ? Les rois de France, le contraire de la Révolution française ? ou plutôt préparant la Révolution française ? Cela mériterait nuances et mises au point. On aurait sans doute aussi tort de conclure par des "oui" ou des "non" définitifs à ces questions.
Soi dit par parenthèse, les documents dévoilés par Benoît XVI infirment aussi la thèse maçonnique selon laquelle le pape est leur ennemi car il a condamné les Templiers. Or le pape n'a pas condamné les Templiers. Il a au contraire tenté de résister à Philippe le bel.
Dommage que vous ne parliez pas de ces révélations très importantes dont j'ai écrit sur mon blog. »

Remarque annexe sur le complot:

Des fous se prennent pour Moïse, Josué, ou des exilés de Babylone, ou pour les Macchabée ou pour les défenseurs Massada. Avoir ressuscité l'hébreu disparu comme langue vivante depuis 25 siècles (déportation à Babylone) est une des marques de cette hybris. Nier Jésus-Christ peut conduire à la folie.

31.7.15

Un lien est une référence, pas une publication

Monsieur Sautarel a fait l'objet d'attaques ignobles de la part de la magistrature et de la police en raison de ses idées politiques.

Ces attaques sont ignobles parce qu'elles sont fondés sur des mensonges. La "jurisprudence" assimile un lien informatique à une citation.



Assimiler un lien à une publication, c’est un mensonge. Un lien, c'est une référence. Donc, c’est un parjure des magistrats. La magistrature a en garde, selon la Constitution, la liberté individuelle. Le droit pénal est d’application très restrictive. C’est normal car il s'agit d'infliger une peine à un être d'une éminente dignité. Si le magistrat donne au droit une interprétation relâchée il commet déjà un crime. Que doit-on dire s’il ment pour pouvoir étendre la répression ?

Magistrature criminelle ! Nous avons une magistrature criminelle.

Mentir dans ces conditions pour un magistrat devrait le conduire à la destitution et à la prison.

Juges français = ennemis du peuple

Les juges français sont les ennemis du peuple français. Nous sommes jugés par des ennemis déloyaux, parjures, menteurs, voleurs, escrocs.

Certes, quelques magistrats sont honnêtes, mais ils sont alors relégués dans des postes obscurs et ne font pas carrière.

Un film qu'Hélène Merlin-Poudré était allée voir



Une musique que ma fille Hélène avait écoutée en allant voir le film. Elle m'avait raconté qu'elle ne se faisait aucune illusion sur ce film manifestement anti-chrétien. Elle me racontait que le film commençait par la mort d'une personne tuée par le corps d'un suicidé tombant des tours de Notre-Dame. Cette personne sortait de la cathédrale après avoir prié pour la réussite d'une affaire.

Mais cette musique nostalgique me fait penser à elle.

Les salauds qui ont fait souffrir ma fille dont beaucoup sont déjà morts, seront punis de leurs méfaits.

Les salauds spoliateurs ne s'en tireront pas comme cela. Dans ce monde de voyous décorés, il n'y a pas de justice. Mais il y aura une justice. C'est une certitude rationnelle. Si ce n'est pas dans ce monde ce sera dans l'autre.

Il paraît que dans ce monde le Bon Dieu brade facilement le prix des injustices, mais que dans l'autre on paie le prix fort.

22.7.15

Sainte Marie de Magdala ex-concubinnaire et non ex-prostituée


Mgr Gaume prétend dans je ne sais plus quel ouvrage que sainte Marie-Madeleine était juive (à la différence de ses demi-sœur et demi-frère Marthe et Lazare qui n'étaient pas juifs, car issus d'une mère goy). La maman de Marie-Madeleine était probablement morte alors qu'elle était enfant et son père s'était remarié à une goy.

Leur père était (ou avait été) un haut fonctionnaire au service des Romains. Elle avait vécu dans la haute société de Jérusalem cosmopolite de son temps. Elle avait donc rencontré dans les réunions mondaines (on peut l'imaginer) un officier romain dont elle était tombée amoureuse et avec qui elle s'était mise en concubinage. À vrai dire les Romains ne faisaient pas vraiment la différence entre le mariage et le concubinage. Les juifs en revanche donnaient une grande importance au mariage.

Les Pharisiens  faisaient remarquer qu'elle était non-seulement concubinaire publique, mais qu'en outre, fille d'Abraham selon la chair, elle livrait cette chair sainte à un idolâtre ! Un comble !

La rumeur selon laquelle Marie-Madeleine aurait été une prostituée est invraisemblable ne serait-ce que parce que sainte Marie-Madeleine était fort riche et que les filles et femmes qui se livrent à la prostitution le font pour tenter d'échapper à la misère.

J'aurais tendance à croire Mgr Gaume. On pourrait au moins donner les deux versions plutôt que de répéter une version invraisemblable.

Je pense d'autre part que les idées de Jésus et sainte Marie-Madeleine n'étaient pas très éloignées de celle des Pharisiens. Sans l'indignation exagérée...

19.7.15

Sauver Vincent Lambert de sa mise à mort avec actes de tortures et de barbarie sous le regard indifférent, voire complice de la magistrature

Signalé par Nouvelles de France, ce blog n'y va pas par quatre chemins.

Le post de ce blog pose deux séries de problèmes:

I

Pour sauver Vincent Lambert, ce blog prône des solutions extrêmes pour ne pas dire extrêmistes.

Par exemple l'enlèvement et la séquestration d'un juge de la CEDH.

Première objection:

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Deuxième objection:

La légitime défense s'applique-t-elle ? À mon avis non car il faut un lien direct entre l'action nécessaire et l'empêchement d'un acte délictueux. Or l'enlèvement d'un juge avec privation de boissons et de nourriture dudit juge criminel n'empêcherait pas directement la poursuite de l'assassinat de Vincent Lambert.

Que faire alors ?

En premier, il faut prier pour Vincent. Ensuite, il faut aussi prier pour ses assassins directs et indirects. Il faut prier pour eux non parce qu'ils sont méchants, ce qui serait pervers, mais parce qu'ils sont des êtres humains comme nous tous.

En deuxième, il faut agir selon les modes d'action licites. On ne combat pas le mal par le mal, mais par le bien.

II

Deuxième grave sujet soulevé par le blog: la question de la discrimination, de l'assassinat fondé sur un critère de croyance religieuse:

En effet, ce blog prétend que Vincent Lambert serait visé en raison des opinions "catholiques-traditionalistes" de ses parents. Il y aurait donc assassinat avec actes de barbarie en raison des opinions, vraies ou supposées, des victimes.

Figurine révolutionnaire (Musée de la Révolution, Vizille, Isère)


C'est grave ça selon l'ordre public de Nürnberg !

En fait non car l'ordre public de Nürnberg prévoit uniquement la poursuite de ceux qui discriminent les non-nazis et ceux qui leur sont assimilés (traditionalistes, partisans de régimes autoritaires, catholiques croyant à un ordre immuable de la vérité et des droits de l'homme etc.) Discriminer les "nazis" qui sont présumés coupables, c'est normal. C'est bien. C'est méritoire.

Les "juges", "médecins" et autres assassins peuvent donc dormir leurs deux oreilles. Ils discriminent bien. Ils tuent bien. Ils auront de gros traitements et la Légion d'honneur. Pour le paradis, sans repentir de leur part, cela me semble plus douteux.

18.7.15

Conflits d'intérêts et mise à mort de Vincent Lambert

Dans leur communiqué, les avocats de Vincent Lambert parlent de "conflit d'intérêt" au sujet des "médecins" qui veulent régler le sort de monsieur Lambert.

Mais le principal conflit d'intérêt réside en la personne de son épouse. Elle met le pouce en bas. On dit: c'est son droit.

Hélène Poudré-Merlin et son fils Ferdinand environ 14 mois avant leurs mystérieuses morts


Objections:

1) D'abord on a jamais le droit de vouloir la mort de quelqu'un.

2) Ensuite, il faudrait se demander si la mort de Vincent Lambert ne rapporterait pas à l'épouse. Ne serait-ce que la possibilité de se remarier. Dans ce dernier cas, même si l'on fait abstraction de la première règle (récusée par le législateur et les tenants de la culture de mort), on doit constater que son épouse a perdu tout droit à se prononcer.

On ne peut être juge dans une affaire où une option peut vous enrichir.

17.7.15

Affaire Bourbon, Vincent Reynouard condamne la vengeance



Tout à fait d'accord avec vous sur votre opposition à la vengeance. Vous m'avez appris la valeur de la doctrine de la non-violence, monsieur Reynouard, entre autres choses fort importantes. En pratique si l'agresseur de Jérôme Bourbon est connu, ne lui faisons aucun mal ! Bravo pour votre vidéo !

Jésus reprenant une sentence de droit pénal juif nous a enseigné "Qui prend l'épée, périra par l'épée." (Mt 26,52) C'est-à-dire celui qui frappe, use de violence létale sera puni de mort par les autorités chargées de la répression. Donc celui qui use de violence non-létale sera puni lui aussi, mais moins sévèrement.

Ne chargeons pas notre conscience d'une faute, même face à la provocation. Ne chargeons pas notre conscience de la violence. C'est la faute qui fut reprochée à Caïn. Caïn à la suite de son crime se mit à errer de par le monde poursuivi par la crainte d'être tué à son tour. L'épisode est raconté par Moïse (Gn 4,13) puis romancé et mis en scène par Victor Hugo:

La carmagnole (musée de la Révolution, Vizille) Selon le Trésor de la langue française: "faire danser la carmagnole" dans une de ses acceptions c'est guillotiner, tuer quelqu'un
Alors il [Caïn] dit: « je veux habiter sous la terre
Comme dans son sépulcre un homme solitaire ;
Rien ne me verra plus, je ne verrai plus rien. »
On fit donc une fosse, et Caïn dit « C'est bien ! »
Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
Quand il se fut assis sur sa chaise dans l'ombre
Et qu'on eut sur son front fermé le souterrain,
L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn.

http://www.victor-hugo.info/poemes/158.html

Dieu demanda pourtant que Caïn, l'assassin de son frère Abel, ne fût pas mis à mort (Gn 4,15). Pratiquons l'extrême douceur comme nous y invite Jésus. Nous ne subirons pas les tourments de la conscience homicide.


15.7.15

Agression de monsieur Bourbon, quand les lâches se moquent d'un homme courageux et veulent lui enseigner le courage !




1) Cette vidéo [la vidéo montrant l'agression de monsieur Bourbon] en réalité ne montre que ce qu'elle veut montrer. On ne connaît pas le nombre d'agresseurs. On ne sait pas comment Jérôme Bourbon passe de en bas en en haut par rapport à ses agresseurs, ni ce qu'ils lui ont dit, ni même ce qu'ils ont fait. Bref, ce montage n'a pas grande valeur probante pour ce qui est du caractère de monsieur Bourbon.


2) C'est effectivement très comique de lire la prose vertueuse des gens qui s'expriment anonymement en enseignant le courage à ceux qui s'expriment à visage découvert.


3) C'est aussi comique de voir des lâches agresser à plusieurs (ils étaient nécessairement au moins deux, celui qui frappait et celui qui filmait) en cachant leurs identités, leurs mobiles, leurs visages, leurs corpulences, leurs rémunérations, l'organisation dont ils dépendent, de voir l'œuvre des lâches qui frappent un homme handicapé (Jérôme Bourbon est obèse) et désarmé. Et ça veut se faire passer pour des héros face à une mauviette ! Par un effet de troisième degré, c'est comique.


Comique dans un premier temps seulement, car quand on a bien ri des salauds, on a envie de pleurer de voir la nature humaine tombée à ce niveau, de voir la fraternité tant prônée, bafouée à ce point par des lâches, probablement bien payés, qui nieront leur agression si on les interroge, face à un homme qui assume sa dissidence à visage découvert.

10.7.15

De Berlin à Gaza ressemblances et différences.



Curieux comme Gaza de 2014 ressemble à la Libye en 2011 et à Berlin en 1945.

Différences:

À Gaza on fait le décompte des enfants assassinés, ce qui n'a pas été fait pour Berlin. Les journalistes ne présentent pas les Gazaouis comme d'horribles méchants qui n'ont eu que ce qu'ils méritaient.

De nombreuses villes françaises ne furent pas beaucoup mieux traitées que Berlin et là aussi le décompte des enfants assassinés n'a pas été fait.

À Berlin et ailleurs en Europe, personne n'interdit la reconstruction. En revanche à Gaza, même la reconstruction semble interdite ou du moins est-elle rendue artificiellement difficile.

Dans tous les cas, particulièrement durant la seconde guerre mondiale, il fut impossible de dénombrer précisément le nombre de victimes de chaque bombardement.

Les familles décimées par ces bombardements n'ont été ni recensées, ni indemnisées.